Marie, la Vierge Essénienne PDF

Vitelleschi, Muzio Né à Rome le 2 décembre 1563; Il y mourut le 9 février 1645. Il appartenait à une famille distinguée mais.


Et si la Vierge Marie n’était pas la femme naïve que les religions instituées ont dépeinte ? Si, bien au contraire, elle était une initiée essénienne, une thérapeute et un authentique maître spirituel ? Que connaît-on réellement de celle que l’histoire appelle la Mère de Dieu ? Grâce à sa capacité à remonter la mémoire du temps, l’auteur lève un coin du voile… On découvre alors des scènes totalement inconnues sur sa vie, ses pratiques et expériences spirituelles et on plonge au cœur de son enseignement et de sa vie intérieure. On aurait tort de considérer cette femme remarquable comme une figure du passé qui n’a plus rien à apporter aux hommes. Si on souffle sur la poussière des superstitions qui la recouvre, on découvrira un joyau capable d’enrichir notre présent.

Jésus nous montre aussi que les choses ne sont pas ce qu’elles paraissent, mais sont purement idéationnelles et sujettes à altération à la pensée et à la volonté. Tamar et le prophète biblique Jérémie ont caché l’Arche de l’Alliance, le plus saint des crânes de cristal des saints et toutes les Pierres de l’Alliance sauf une, avant que Jérusalem ne tombe à Nabuchodonosor et aux Babyloniens. Le contenu de ce site ne peut être reproduit, distribué, transmis, mis en cache ou autrement utilisé, sauf avec l’autorisation écrite préalable de Religion News Service.-}