Le catéchisme revisité Tome 4 PDF

Il a été largement accepté dans le Palatinat et les réformateurs partout, mais pas où les protestants tenant à une forte position luthérienne étaient dans la majorité.


Le catéchisme de l’Église catholique de 1992 a été établi à l’instigation de Jean-Paul II lorsque, le 25 janvier 1985, il a convoqué un synode extraordinaire, pour le 20e anniversaire de la clôture du concile de Vatican II. À cette occasion, les pères du synode ont émis le voeu que soit rédigé un catéchisme de toute la doctrine catholique, tant sur la foi que sur la morale, pour servir de texte de référence aux catéchismes composés dans les divers pays. Ici, l’analyse de ce catéchisme concerne uniquement la première partie : « La profession de la foi » (articles 26 à 1065), sans aucun doute la plus importante puisqu’elle constitue le socle inviolable de la croyance catholique ; il s’agit essentiellement, à partir de la deuxième section (article 185), d’expliquer en détail les 12 articles du credo. Le catéchisme comprend des milliers de références à des textes bibliques, Nouveau et Ancien Testament, aux constitutions ou décrets de Vatican II et aux travaux du grand théologien Denzinger. L’auteur a reproduit ces références en essayant, lorsque cela lui a paru utile, de les replacer dans leur contexte, ce qui est souvent éclairant sur les intentions du catéchisme. Cette exposition, faite indépendamment de toute influence, a pour seul but de tenter d’éclairer tous les catholiques sur les fondements de leur foi, en dehors des sentiers balisés de la nouvelle évangélisation. Pour des raisons pratiques d’édition, il a été nécessaire de diviser ce travail en quatre volumes. Ce quatrième volume commence par évoquer la partie finale de l’article 8 du credo « Je crois en l’Esprit Saint », l’évocation de l’Esprit du Christ dans la plénitude du temps, suivi de l’Esprit et l’Église dans les derniers temps. Ensuite, le catéchisme développe l’article 9 du credo : « Je crois à la sainte Église catholique », auquel il consacre 218 articles ! Suivent évidemment l’article 10 : « Je crois au pardon des péchés », l’article 11 : « Je crois à la résurrection de la chair », enfin le douzième et dernier article du credo : « Je crois à la vie éternelle », espérance exaltante des chrétiens pour un futur paradisiaque. L’amen final explicité dans les cinq derniers articles achève cette première partie du catéchisme consacrée à la profession de foi chrétienne.

Indulgence plénière 234. Deuxièmement, les trois catéchismes exigent toujours que leurs questions initiales soient examinées et résolues. Un huguenot, le jour de la Saint-Barthélemy, refusant de se protéger du danger en portant l’insigne catholique.-}