Hydrobiologie d’écosystèmes estuariens tropicaux: Variabilité spatio-temporelle et applications aquacoles PDF

Transactions IEEE sur les géosciences et la télédétection, 50, 7, 2495-2506.


Cette étude se propose d’identifier les impacts des différents types géomorphologiques sur le fonctionnement hydrobiologique d’estuaires tropicaux. Quatre estuaires tropicaux ont été étudié à Madagascar et au Mozambique. Notre étude a mis en évidence un parallèle significatif entre la géomorphologie d’un estuaire tropical, son hydrobiologie et sa variabilité spatio-temporelle. Ainsi, un delta apparaît comme un milieu riche en biomasse chlorophyllienne et stable alors qu’un estuaire strict présente un niveau trophique plus faible, mais une variabilité plus élevée. Les facteurs imputables à ces observations sont discutés dans cette étude. Une application de ces observations à la recherche de l’emplacement optimal d’un site d’aquaculture ainsi qu’un parallèle avec les caractéristiques biologiques de la mangrove (zonations spécifiques et biologiques, colonisation) clôturent ce travail.

Les poissons frais et d’eau salée constituent la principale source de protéines pour un milliard de personnes et représentent 15% des régimes alimentaires supplémentaires de deux milliards de personnes. M. Bouvy, Y. Bettarel, C. Bouvier, I. Domaizon, S. Jacquet, E. Le Floc’h. En général, le temps de développement augmente avec la diminution de la température (Kupriyanova et al., 2001). La température minimale de l’eau requise pour (ou associée à) une reproduction réussie de F.-}